Falk & Cie © Politique de confidentialité | Conditions d'utilisation

Dakhla
Accueil.
Situation.
Dakhla.
Le programme OBR.
Le prix de l'évasion.
Contact.
Accueil.Situation.Dakhla.Le programme OBR.Le prix de l'évasion.Contact.
Accueil

Dakhla ou Ad Dakhla (arabe : ﺔﻠﺧاﺪﻟا  ) est une ville du sud du Maroc anciennement appelée Villa Cisneros .

Il s'agit aujourd'hui d'un des grands ports de pêche de la région, dont la population varie du simple au double en fonction des périodes de pêches.

Dakhla
Une région 
privilégiée

La région est privilégiée par une côte maritime de 667 km le long de l’océan Atlantique, lui donnant ainsi accès à des richesses abondantes et diversifiées. La côte abrite également une immense baie, ponctuée de longues plages de sable blanc, de falaises et de dunes poudreuses qui constituent d’importantes valeurs paysagères. Malgré le climat aride, les ressources hydrauliques sont généreuses et permettent l’irrigation de 774 ha ainsi que la production de produits agricoles de grande qualité.

Une étape mythique de l’aéropostale

La ville est l'un des derniers postes frontières avant la Mauritanie. La ville est située au niveau du Tropique du Cancer, tout comme la Havane ou Hawaii.

Surf et pêche

L'eau reste tout au long de l'année à une température très appréciable : 25°C. Les surfeurs viennent alors y passer les trois mois d'hiver. Le spot de Foum Labouir est très réputé pour sa droite parfaite et particulièrement longue. D'après les champions, Dakhla est le plus beau spot du monde juste après Hawaii.

La pêche

L'autre sport de Dakhla est la pêche en surf casting, c'est-à-dire du bord. Il n'est pas rare d'y

pécher des courbines de plus de 45 kg.

Coordonnées : 23°43′N 15°57′W  

Le plus beau spot après Hawaï

Cette ville d'une population d’environ 100 000 habitants à 650 km au sud de Laâyoune, sur une étroite péninsule de la côte Atlantique, la péninsule du Rio de Oro, s'étend parallèlement à la côte, direction Nord-Est

Sud-Ouest.

Elle fut l'une des étapes de la ligne mise en place par Pierre-Georges Latécoère, dans les années  1920 et années 1930, entre Toulouse et Saint-Louis du Sénégal puis jusqu'en Amérique du Sud, pour acheminer le courrier. De nombreux pilotes de l'aéropostale y firent escale, dont Jean Mermoz, Antoine de Saint-Exupéry ou encore Henri Guillaumet.

 

Depuis 2003, la ville accueille les windsurfeurs et kiteurs du monde entier grâce aux différents articles parus dans les plus grands magazines (Surf, Wind, ...) vantant les spots exceptionnels de la région. Chaque année, les plus grands windsurfeurs vont s'y entraîner.

La région compte 4 établissements scolaires privés, dont 2 crèches et 2 écoles primaires. L’enseignement se fait en langue arabe et propose en parallèle des cours de français. Les programmes éducatifs prévoient un ensemble d’activités qui contribuent au développement global de l’enfant et à son épanouissement scolaire : éducation physique, musique, arts plastiques et théâtre.

Les étrangers déjà établis dans la région ont entamé des pourparlers avec l’Ambassade de France pour la création d’une école privée française.

Les écoles

L’infrastructure sanitaire de la région comprend actuellement deux hôpitaux modernes et bien équipés d’une capacité totale de 157 lits, où on offre des services de chirurgie, de

gynécologie-obstétrique, de pédiatrie, de médecine générale et d’urgence. Les hôpitaux

sont équipés d’un bloc opératoire, d’un centre de réanimation, d’un service de radiologie et d’un laboratoire.

 

La région compte également 3 cliniques privées, 3 centres de santé

urbains, 3 cabinets dentaires, 29 pharmacies et le corps médical et paramédical est composé de 27 médecins dont 4 spécialistes, 1 pharmacien, 1 chirurgien dentiste et 82 infirmiers. La population a également la possibilité de recevoir des soins de santé plus

spécialisés en consultant le corps médical établi à Agadir ou Las Palmas, à 40 ou 60

minutes de vol de Dakhla respectivement.

Une infrastructure
sanitaire
Natation et sports
nautiques

La région étant située au bord de l’océan Atlantique, les habitants disposent de plusieurs plages où ils peuvent y pratiquer la natation ainsi que d’autres sports nautiques, comme la pêche à la ligne, la

pêche en haute mer, le surf, le parachute de mer. L’environnement

se prêterait également bien à la plongée sous-marine, au ski nautique ou à la moto marine.

La ville de Dakhla étant située sur une péninsule de 400 km, la région compte un autre plan d’eau important : la lagune de Dakhla. À l’abri du vent, les eaux de la baie sont aussi limpides que la Méditerranée et offrent aux baigneurs

moins téméraires un maximum de tranquillité et de sécurité.

Réserve de phoques moines à Guergaratt.  

Située à 400 km de Dakhla, Guergaratt abrite l’une des dernières colonies de phoques moines au monde,

qui regroupe environ 250 individus. Les petits phoques blancs vivent sur les rochers en bordure de l’océan, ce qui permet de les observer à fois.   

Gazelles d’Assafya.

L’Oued Dahab-Lagouira est peuplée de gazelles. Dans la région d’Assafya, à 340 km de Dakhla, il est possible de les observer en grand nombre de jour mais surtout la nuit. Il sera donc préférable de vous y rendre le jour pour admirer le paysage désertique ponctué de dunes et d’y passer la nuit sous la tente Sahraoui, en compagnie d’un guide de la région qui vous permettra de contempler les gazelles à l’aide d’un éclairage d’appoint.  

Parc National de Khnifiss

Laagune de Khnifiss a été classée patrimoine mondial par l’Unesco. Récemment, le Maroc a créé un Parc National autour de cette magnifique et immense lagune au milieu de laquelle les éleveurs Sahraoui y font paître près de 5 000 moutons sur des îlots de verdure. Ce lieu enchanteur, entouré de falaises exceptionnelles, compte également parmi les plus belles niches ornithologiques du monde et abrite des milliers d’oiseaux dont plusieurs oiseaux migrateurs. On peut également y observer des baleines et des tortues marines. Dans une partie de la lagune, vous pourrez découvrir de nombreuses

exploitations de sel en activité. En, enfin, la région est ponctuée d’immenses dunes blanches et rouges  

Îles Canaries.

Pour prendre un bain de foule, les îles Canaries proposent des formules balnéaires à prix doux. À 40 minutes de vol de Dakhla, Las Palmas est fréquentée par de nombreux européens en quête de chaleur et de soleil.  

Visites de sites historiques et archéologiques.  

À Dakhla, certains monuments évoquent la période d’occupation étrangère et sont conservés à titre de patrimoine historique. Il est également possible de visiter des sites archéologiques qui remontent à l’époque préhistorique, comme les montagnes d’Aguerguer, les vestiges de Bir Anzarane ou

les menhirs à Aousserd.   

Des sites à découvrir